Partager :

Un pilote de 43 ans de l’Armée de l’air israélienne, le commandant de réserve David Zohar, a été tué et son copilote grièvement blessé dans la nuit de lundi à mardi suite au crash d’un hélicoptère militaire dans le sud du pays, annonce l’agence Associated Press se référant à ses sources dans l’armée.
Selon l’agence, l’incident s’est produit à la base aérienne de Ramon dans le sud d’Israël. Une enquête a été ouverte. Le commandement de l’Armée a cloué au sol tous les hélicoptères de combat en attendant la fin de l’enquête.
Selon les médias israéliens, l’hélicoptère Apache s’est écrasé tout près de la piste d’atterrissage suite à une défaillance technique. Toujours selon les médias, le commandant a signalé, quelques heures avant le vol, un bruit insolite dans le moteur de son hélicoptère. (Source : https://fr.sputniknews.com)
L’AH-64 Apache est un hélicoptère d’attaque tous temps. En 2015, il est construit par Boeing, qui absorba la société McDonnell Douglas, qui avait elle-même racheté la société Hughes en 1984. Cette dernière l’avait développé pendant la guerre froide afin de stopper les colonnes de chars d’assaut du pacte de Varsovie en cas de conflit en Europe. Tous les appareils sont produits dans l’usine Boeing de Mesa dans l’Arizona.
Son baptême du feu eut lieu au Panama en décembre 1989. Par la suite, il fut engagé massivement pendant la guerre du Golfe (1990-1991) et plus récemment sur les théâtres afghan, irakien, libyen et yéménite.

Partager :