Partager :

Les scientifiques israéliens sont en permanence à la recherche de nouvelles études et de moyens novateurs pour améliorer le bien-être et la santé de l’individu. Du cancer au trouble du sommeil, du syndrome de stress post-traumatique aux conditions de travail, les scientifiques ont cette fois voulu se pencher sur la sexualité et la fertilité.
Les hommes qui souhaitent être pères doivent réduire l’utilisation de téléphones cellulaires et les garder à distance, selon une étude réalisée au centre médical de Carmel de Haïfa.
Parler sur un téléphone cellulaire pendant plus d’une heure par jour, ou quand le téléphone est connecté à un chargeur, doublerait la probabilité d’une diminution de la concentration de spermes. Des concentrations anormales de spermes ont également été trouvées chez les hommes qui portent leur téléphone à moins de 50 centimètres.
La cause principale serait le rayonnement électromagnétique émis par les téléphones. Étant donné que la qualité du sperme représente 40% des problèmes d’infertilité chez les couples, les chercheurs suggèrent que les hommes utilisent un casque ou un kit mains libres et ne dorment pas à côté des téléphones qui sont en cours de chargement.
Source : coolisrael.fr
LE PLUS.

  • 30% des cas d’infertilité sont d’origine masculine : altération du milieu testiculaire, obstruction des conduits, pathologie au niveau de la prostate, problèmes d’éjaculation ou d’érection et altérations du sperme.
  • 30% des cas d’infertilité sont d’origine féminine : ménopause précoce, endométriose, obstructions ou lésions des trompes de Fallope, anomalies de l’utérus et du col de l’utérus ou troubles ovulatoires.
  • 20% d’origine mixte ou combinée : les deux membres du couple sont à l’origine de l’infertilité.
  • 20% des cas restent inexpliqués : la cause n’ayant pas pu être identifiée.
Partager :