Partager :
« Nous ne nous défendons pas uniquement mais nous attaquons aussi les pirates informatiques dans le monde »
Le chef du Service de sécurité intérieure israélien Shin Bet a mis en garde mardi les éventuels cyber-attaquants, affirmant que la stratégie cybernétique d’Israël n’est pas seulement défensive, mais aussi offensive, et que les pirates informatiques « devraient être préparés à des surprises ».
Selon i24News : « Nous ne nous défendons pas uniquement mais nous attaquons aussi les pirates informatiques dans le monde », a déclaré Nadav Argaman, lors de la conférence Cyber ​​Week 2017 à l’Université de Tel-Aviv.
« Les pirates qui opèrent contre Israël dans le monde se rendent compte qu’ils font face à des problèmes inattendus. Nous continuerons à freiner les menaces dans les endroits éloignés, et les pirates qui travaillent contre nous devraient être préparés à des surprises, non seulement dans le cyberespace, mais aussi dans le monde réel », a averti Argaman.
« Tout comme nous ne sommes pas satisfaits de la défense passive dans le monde réel – c’est pourquoi nous allons chercher des terroristes là où ils se trouvent – il en va de même pour la cyberdéfense. Nous étudions le mode opératoire de notre adversaire et apprenons à les vaincre de diverses manières », a-t-il ajouté.
En outre, le chef du Shin Bet a déclaré que les efforts cybernétiques de son agence étaient axés sur la protection d’Israël contre toute une série de menaces, y compris les attaques parrainées par des États, des organisations terroristes et des pirates individuels ».
Partager :