Partager :

Ronen Hoffman est le deuxième ambassadeur appartenant au parti Yesh Atid a annoncer vouloir renoncer à ses fonctions après Yael German.

L’ambassadeur d’Israël au Canada a annoncé sa volonté d’écourter son mandat en raison des orientations politiques du nouveau gouvernement. Ronen Hoffman, ancien député Yesh Atid qui avait été nommé par l’ex-ministre des Affaires étrangères et dirigeant du parti de centre gauche Yair Lapid, a ainsi demandé officiellement que sa mission prenne fin cet été, au lieu de novembre 2024.

Ronen Hoffman a expliqué à la direction du ministère des Affaires étrangères que son intégrité l’obligeait à écourter la mission, soulignant « qu’il était un diplomate qui avait également des convictions politiques ». Proche de Yair Lapid, l’ambassadeur avait auparavant été membre de la commission des affaires étrangères et de la défense de la Knesset, ainsi que président de la sous-commission de la politique étrangère et de l’information.

Ronen Hoffman est le deuxième ambassadeur appartenant au parti Yesh Atid a annoncer vouloir renoncer à ses fonctions depuis la mise en place du gouvernement Netanyahou, le plus conservateur de l’histoire du pays. Il a été précédé par l’ambassadrice de France Yael German, qui a démissionné de son poste fin décembre, disant ne pas souhaiter représenter l’actuel gouvernement. « Le gouvernement que vous avez établi met en danger le caractère de l’État d’Israël et ses valeurs telles qu’exprimées dans la déclaration d’indépendance. Je ne peux pas me mentir à moi-même et continuer à représenter une politique si radicalement différente de tout ce en quoi je crois », a-t-elle écrit dans une lettre au Premier ministre Benjamin Netanyahou.

Le raccourcissement du mandat de Ronen Hoffman et la démission de Yael German laissent le ministre des Affaires étrangères Eli Cohen et le Premier ministre Netanyahou avec trois nominations sur les bras, à Paris, Ottawa et aussi à Shanghai – où le gouvernement Bennet-Lapid voulait nommer l’ancienne députée Meretz Ghaida Rinawie-Zoabi au consulat général – une démarche qui n’a finalement pas abouti.

Cinq autres ambassadeurs nommés par Yair Lapid sont toujours en fonction : Mike Herzog – nommé par Naftali Bennett avec le consentement de Lapid – aux États-Unis, Amir Hayek, à Abou Dhabi, Ron Prosor en Allemagne, Elli Adamso en Éthiopie, Shimon Solomon en Angola, et l’ancien ministre Assaf Zamir, l’un des plus grands détracteurs de Netanyahou, qui est consul général à New York. Chacun de ces ambassadeurs a un contrat de trois ans, et aucun règlement ne les oblige à démissionner en cas de changement de gouvernement.

I24NEWS. COPYRIGHTS.

Partager :