Partager :

Le Pr israélien Dorit Pud, chercheur à l’Université de Haïfa, a reçu le prix Landau Arts and Sciences Lottery Award 2022, décerné pour la première fois dans le domaine de la recherche infirmière. Le professeur Pud a fondé et dirige le laboratoire de recherche expérimentale sur la douleur à l’Université de Haïfa, où elle étudie divers facteurs susceptibles d’affecter notre perception subjective de la douleur. Notamment le fait que certaines personnes ressentiront la douleur causée par le même stimulus d’une manière différente et avec une intensité différente.

Dans son laboratoire, le Pr Pud utilise diverses méthodes pour produire de la douleur expérimentale

Ses recherches portent sur les facteurs biologiques, génétiques, psychologiques et sociaux qui influencent la perception de la douleur et la réponse aux analgésiques. De cette façon, elle espère qu’il sera possible de dresser un portrait des personnes plus sensibles à la douleur, et de celles qui le sont moins, et de trouver en amont des moyens de la soulager efficacement. Dans son laboratoire, le Pr Pud utilise diverses méthodes pour produire de la douleur expérimentale (comme la stimulation par l’eau glacée, le transfert de stimuli thermiques, etc.) à des personnes en bonne santé sans douleur afin de caractériser leur système de douleur.

Les chercheurs du laboratoire ont pu démontrer qu’il existe réellement des personnes plus résistantes à la douleur que d’autres

Grâce à des collaborations en Israël et dans le monde, au fil des années, les chercheurs du laboratoire ont pu démontrer qu’il existe réellement des personnes plus résistantes à la douleur que d’autres. Certains des facteurs qui influencent la perception de la douleur comprennent l’anxiété, le sexe (les femmes sont plus sensibles à la douleur) et la capacité personnelle à gérer la douleur. Dans des études qui ont examiné la réponse des patients souffrant de douleurs nerveuses chroniques aux analgésiques du groupe des opiacés (morphine), l’équipe du laboratoire a découvert qu’il y a des personnes pour qui les opiacés aggravent en fait leur douleur au lieu de la réduire. Enfin, le Pr Pud étudie aussi l’effet du cannabis médical sur des patients souffrant de diverses douleurs chroniques.

COPYRIGHTS. I24NEWS.

Partager :