Partager :

Le ministre des Finances Betsalel Smotrich a signé jeudi des arrêtés qui entraîneront une réduction du prix du litre d’essence de 10 agorot (0,03 centimes d’euros) pour un total de 6,84 shekels (1,85 euros) par litre qui prendra effet à partir de dimanche. « Geler les hausses de prix » : tel était l’axe principal du plan économique de Benjamin Netanyahou et Betsalel Smotrich présenté la semaine dernière.

Selon l’annonce du ministère des Finances, l’arrêté temporaire actuel réduit le prix du carburant d’environ trois agorot (0,008 centimes d’euros) le litre et devait expirer au milieu du mois prochain.

Le ministre des Finances Betsalel Smotrich a déclaré : « Il s’agit d’un premier pas de plus dans la lutte contre le coût de la vie. Le plan que nous avons présenté, notamment la baisse du prix du litre d’essence, n’est qu’un premier pas ». « Le coût de la vie pèse sur chaque famille en Israël et la situation doit changer. Dans les mois à venir, nous apporterons des mesures supplémentaires et importantes », a-t-il affirmé.

Cette mesure prise par le gouvernement entrant pour faire face à la hausse du prix du carburant est nettement plus modeste que celle du gouvernement précédent. D’avril 2022 à la fin de l’année, le précédent ministre des finances, Avigdor Lieberman, a procédé à diverses réductions des taxes sur le carburant, atteignant 0,85 shekels (0,23 centimes d’euros) par litre d’essence.

I24NEWS. COPYRIGHTS.

Partager :