Partager :

Israël : la procureure générale somme Netanyahou de démettre Deri de ses fonctions ministérielles

La procureure générale Gali Baharav-Miara a demandé au Premier ministre de suivre la décision de la Cour suprême qui a invalidé la nomination du chef du Shas.


La procureure générale d’Israël Gali Baharav-Miara a officiellement demandé au Premier ministre Benjamin Netanyahou de démettre de ses fonctions de ministre le chef du parti Shas Arieh Déri, dont la nomination a été invalidée mercredi par la Cour suprême. Dans une lettre envoyée à Netanyahou, la conseillère juridique du gouvernement a écrit que, conformément à la décision du tribunal, « le membre de la Knesset Aryeh Deri ne pourra pas continuer à servir comme ministre du gouvernement d’Israël. » (i24News)

LE PLUS. DANS NOS ARCHIVES RECENTES.

La procureure générale Gali Baharav-Miara a condamné jeudi une série de lois avancées par le futur gouvernement probable, avertissant que les projets de loi pourraient faire d’Israël une « démocratie qui n’en a que le nom ».

Dans un discours prononcé lors d’une conférence juridique à l’université de Haïfa, la procureure générale a critiqué le nouveau gouvernement attendu, dénonçant ce qu’elle a décrit comme une tentative de supprimer toutes les contraintes à l’exercice du pouvoir, et a affirmé que la règle de la majorité sans contrepoids institutionnel garantissant les droits des minorités ne pouvait être considérée comme une véritable démocratie.

Les commentaires de la procureure générale ont suscité de vives condamnations de la part des principaux dirigeants des partis de la nouvelle coalition, y compris le chef du parti d’extrême droite Otzma Yehudit, Itamar Ben Gvir, qui a déclaré qu’elle « se croit Premier ministre ».

Partager :