Partager :

Encore un symbole de l’augmentation des prix en Israël. La chaine Coffix qui est connue pour pratiquer des prix bas a annoncé une augmentation conséquente du prix de son café.

Si la chaine est entrée sur le marché, en 2013, avec une carte où tous les produits étaient affichés à 5 shekels, elle a depuis augmenté ses tarifs à 6 shekels et désormais, le café coûtera même 8 shekels – soit une augmentation de 33.3%.

Quand Coffix avait débarqué, les chaines comme Aroma avaient baissé leur prix afin de s’aligner sur cette concurrence. Le café y a été vendu à 8 shekels mais depuis 2021, les prix ont augmenté de 25% en moyenne.

D’autres chaines avaient tenté de suivre le modèle Coffix mais ont depuis fermé.

Les dirigeants de Coffix justifient la hausse du prix de leur café par celle des prix des fèves de café et du lait. Ils soulignent que malgré cette augmentation, ils restent les moins chers du marché.

Le consommateur israélien doit se résoudre à constater que les sociétés qui entrent sur le marché avec comme but affiché, celui de casser les prix, finissent au bout  d’un certain temps par s’aligner sur celles qui sont plus chères. L’effet inverse de celui recherché.

Ces derniers mois, l’espoir est placé dans des enseignes internationales qui s’installent progressivement sur le marché israélien: Carrefour, Seven Eleven ou encore prochainement Spar. Dans quel sens ira cette fois la concurrence?

ps://lphinfo.com/

 

 

Partager :