Partager :

La société Trucknet Enterprise est le fer de lance israélien des solutions visant à réduire la consommation de carburant et les émissions de gaz à effet de serre, ainsi qu’à limiter les trajets à vide dans les flottes de véhicules lourds et elle a reçu les résultats du projet pilote qu’elle a mené avec l’armée israélienne (IDF).

Selon les résultats, le convertisseur de carburant Trucknet Smart Catalyst a permis de réaliser une économie de 7 % sur la consommation de carburant dans des conditions de laboratoire. Cela se traduit par une réduction de 15 % des émissions polluantes globales des moteurs. L’IDF a déjà annoncé qu’à la lumière de ces résultats, elle a l’intention de mener une étude pilote de suivi dans des conditions de terrain. L’armée américaine prévoit également de mener un projet pilote similaire, après avoir évalué la technologie avancée de l’entreprise pour réduire les trajets à vide des camions.

Le secteur du transport lourd est responsable d’environ 20 % de toutes les émissions polluantes dans le monde. Le catalyseur de carburant intelligent unique de Trucknet est une étape importante et, avec les autres solutions intelligentes de la société, il fait partie d’un panier de services qui profitent aux entreprises de transport et de logistique, et qui peuvent être adaptés aux systèmes existants – rendant le processus de transport plus efficace et maximisant les profits grâce à un suivi en temps réel et entièrement numérisé.

Le ministère israélien de la protection de l’environnement a récemment rejoint la tendance mondiale à la réduction des émissions polluantes dans les transports terrestres, et a commandé un premier projet pilote de ce type en Israël pour réduire la circulation des camions sur les routes.

L’étude, qui dispose d’un budget de 1,25 million de NIS pour la première année, sera gérée par Trucknet Enterprises en partenariat avec l’Autorité israélienne de l’innovation et l’Association des transporteurs israéliens. Pour la première fois en Israël, les camions vides seront mis en correspondance avec les conteneurs qui nécessitent un transport. L’objectif : une réduction de 35 % des déplacements inutiles des camions vides. Dans les projets pilotes que l’entreprise a menés en Europe, elle a économisé 17 % des coûts de transport.

Lors de la récente conférence sur le climat en Égypte, M. Hanan Fridman, PDG de Trucknet, s’est entretenu avec l’envoyé spécial du président Biden sur le changement climatique, John Kerry, au sujet de l’accord que la société a signé pour un projet pilote avec l’armée américaine. « Les deux parties ont compris qu’en unissant leurs forces au sein de l’organisation, on obtiendra une efficacité économique et une énorme économie de carburant et de frais de transport », a déclaré M. Fridman.

Outre l’optimisation des trajets, Trucknet a mis au point un calculateur en ligne qui permet de calculer les émissions pendant un trajet. La prochaine étape mondiale, explique M. Fridman, concernera le commerce des émissions de gaz à effet de serre. Le concept de « crédits carbone » sera un domaine en pleine expansion. Les entreprises polluantes, y compris les flottes de camions, devront déclarer leurs émissions de gaz à effet de serre et payer en conséquence. Dans leurs lettres de voiture numériques (e-CMR) – qui font déjà partie de la plateforme – il y aura une section qui calculera la quantité d’émissions pendant le trajet et la réduction accumulée. »

En outre, Trucknet est équipé d’une technologie de navigation professionnelle qui crée le meilleur itinéraire pour le camion en fonction de sa taille et de son poids, et détermine un itinéraire qui réduit les émissions de gaz à effet de serre. »

La technologie de Trucknet est l’un des jalons sur la voie d’une réduction significative jusqu’à atteindre l’objectif de flottes de camions entièrement électriques.

Trucknet a été fondée en 2016 et en 2020, la société a été rendue publique à la bourse de Tel Aviv.

Source : Sharecast & Israël Valley

 

Partager :