Partager :

La chaîne multinationale de commerces de proximité 7-Eleven (prononcé Seven Eleven) a ouvert mercredi matin les portes de son premier magasin en Israël dans le centre Dizengoff de Tel Aviv. La chaîne a l’intention d’ouvrir huit autres magasins à Tel Aviv dans les six prochains mois, et une trentaine dans tout le pays d’ici 2024.

L’État hébreu devient le 19e pays au monde à accueillir ce géant de la distribution, le premier au Moyen-Orient. Le magasin propose certains des produits les plus emblématiques de la chaîne, tels que les Slurpees, les smoothies et les Big Gulps, ainsi qu’une large gamme de restauration rapide et de snacks.

Le magasin de Tel Aviv est principalement axé sur le libre-service et dispose de codes-barres numériques qui permettent à la direction de maintenir les stocks dans les rayons en temps réel. Une application mobile, actuellement en phase de test, permettra aux clients de commander des produits en ligne ou de scanner le code-barre numérique sur les rayons pour faire leurs achats sans avoir à passer par une caisse enregistreuse.

« Le libre-service donne la priorité au temps du client. Il permet au client de se faire un café, un hot-dog ou une glace à son goût, et ce en très peu de temps », a expliqué à Ynet Avinoam Ben-Mucha, PDG de 7-Eleven Israël. Les clients de 7-Eleven savent exactement combien de temps il leur faudra pour entrer et sortir du magasin avec les produits qu’ils aiment. »

Si les prix du magasin sont assez compétitifs par rapport aux autres magasins de proximité en Israël, ils sont encore loin du niveau de prix proposé dans les autres 7-Eleven du monde entier. Par exemple, un café dans un 7-Eleven au Japon ou en Australie coûterait respectivement 2,6 shekels (0,7 euros) et 4,78 shekels (1,29 euros), mais il coûtera 9 shekels (2,44 euros) en Israël.

7-Eleven est essentiellement connu en Asie et en Amérique du Nord ainsi qu’en Australie et en Scandinavie et dispose de 78 000 magasins dans le monde entier.

I24NEWS. COPYRIGHTS.
Partager :