Partager :

Le ministre de la Sécurité nationale Itamar Ben Gvir est arrivé à l’improviste mardi matin à l’entrée du site. Un nombre de gardes du corps incroyable a entouré Ben Gvir.

Réaction de la France : « L’ambassade de France en Israël a rappelé « son attachement absolu à la préservation du statu quo sur les Lieux saints de Jérusalem ». « Tout geste visant à le remettre en question emporte un risque d’escalade et doit être évité », a ajouté Paris ». 

Selon i24news : « Un jour après avoir parlé avec le Premier ministre Benjamin Netanyahu et déclaré qu’il se rendrait au mont du Temple « dans les semaines à venir », le ministre de la Sécurité nationale Itamar Ben Gvir est arrivé à l’improviste mardi matin à l’entrée du site. Les autres visiteurs juifs n’ont pas été autorisés à pénétrer sur le site pendant sa visite.

Le chef de l’opposition Yaïr Lapid a déclaré lundi que le nouveau ministre de la Sécurité nationale, Itamar Ben Gvir, « ne doit pas se rendre » sur le mont du Temple, à Jérusalem, estimant qu’une telle initiative « sera considéré par le monde entier comme une rupture du statu quo, même si ce n’est pas le cas ».

Plusieurs médias ont révélé dimanche que le chef du parti Force juive compte visiter très prochainement le lieu saint, provoquant la colère du mouvement terroriste Hamas qui a fait savoir qu’une telle initiative conduira à une « explosion » et qu' »il ne restera pas les bras croisés ».

Partager :