Partager :

L’accord de coalition entre le Likoud, le nouveau parti au pouvoir, et le parti Judaïsme unifié de la Torah comprendrait une clause qui permettrait à Israël de revenir sur son plan d’élimination progressive des réseaux cellulaires 2G et 3G, afin de protéger la disponibilité des lignes téléphoniques dites « casher » qui fonctionnent avec ces anciens systèmes de connectivité.

De nombreux membres des communautés ultra-orthodoxes utilisent des téléphones casher – dépourvus d’internet, de textos et de la plupart des autres applications – sur les conseils des rabbins, afin de les protéger « des vices supposés de la technologie moderne. »

Comme ces appareils sont aussi généralement plus anciens, ils permettent de fonctionner avec des technologies en voie d’obsolescence. Conformément au plan annoncé l’année dernière pour mettre fin aux réseaux 2G et 3G, Israël avait commencé à interdire l’importation commerciale d’appareils mobiles fonctionnant avec ces anciennes technologies, à partir de janvier.

Le mois prochain, selon ce plan, les opérateurs de réseaux cellulaires auraient dû cesser de connecter de nouveaux appareils mobiles aux réseaux 2G et 3G. L’idée, selon le ministère des communications, était de libérer les rares fréquences cellulaires en faveur de technologies plus avancées basées sur les réseaux 5G. Mais ce plan semble désormais remis en question.

I24NEWS. COPYRIGHTS.
Partager :