Partager :

L’euro continue de se renforcer et approche, pour la première fois cette année, la barre fatidique des 3,7 shekels. Mercredi matin, la monnaie européenne s’échangeait en continu en Israël à un taux de 3,683 shekels, soit une hausse de 0,2 % par rapport à la veille. Le renforcement de l’euro dans le monde a lieu la veille de Noël, à un moment où la consommation atteint un pic. De plus, selon les estimations, le taux d’intérêt en Europe augmentera à nouveau à un rythme élevé au début de 2023, tandis qu’aux États-Unis, les hausses devraient être réduites.

Lors des échanges continus, le taux de l’euro a même atteint un taux record de 3,6968 shekels avant de chuter un peu plus tard. Son taux représentatif a ensuite été fixé à 3,6754 shekels.

En attendant, les chances d’empêcher les hausses de prix attendues le 1er janvier (électricité, taxes foncières, eau et peut-être aussi le carburant sur lequel la réduction d’impôt prendra fin) restent faibles. Les augmentations pourraient pousser la commission monétaire de la Banque d’Israël à augmenter le taux d’intérêt, par crainte de voir l’inflation continuer à grimper, même à un taux de 0,5 % dès le 2 janvier. Le taux d’intérêt de la Banque d’Israël n’était que de 0,1 %. Il est aujourd’hui de 3,25 %, et devrait être rehaussé d’au moins 0,25 %, ce qui signifie que le taux d’intérêt préférentiel atteindra 5 %, voire plus.

Le taux de change élevé de l’euro est par ailleurs une mauvaise nouvelle pour les Israéliens qui se rendent en Europe pour les fêtes de Hanoucca et de Noël qui auront lieu ce week-end. La hausse du taux de change de l’euro ces derniers jours rend les séjours à l’étranger plus chers et encore davantage si vous séjournez à l’hôtel, louez une voiture et faites du shopping. En revanche, après avoir perdu beaucoup d’argent, les Franco-Israéliens titulaires de comptes en France pourraient respirer un peu.

I24NEWS. COPYRIGHTS.

Partager :