Partager :

Le nombre d’emplois disponibles pour les ingénieurs en Israël au cours des mois de septembre à novembre n’était que de 11 800, soit une baisse de 8 % par rapport au nombre d’offres publiées au cours des mois d’août à octobre, selon le Bureau central des statistiques.

La demande de développeurs a également diminué de 9% avec seulement 7 748 offres de septembre à novembre.

La vague de licenciements dans la high-tech, qui a commencé au milieu de l’année, s’est intensifiée après la période des fêtes juives en Israël (octobre). La paye, très attractive, continue toutefois d’attirer les Israéliens.

Le salaire moyen y est d’environ 26 937 shekels (7 300 euros) par mois, selon le CBS, mais pour un poste de direction, le salaire peut facilement atteindre les 50 000 shekels (14 000 euros).

Par ailleurs, selon les données du Bureau central, les offres d’emploi dans les métiers de l’information et de la communication s’élevaient à 21 160 emplois en janvier et ont atteint un pic de 21 500 emplois en février. A partir de février, il y a eu une forte baisse de 32 % avec seules 14 600 offres d’emploi.

i24NEWS. COPYRIGHTS.

Partager :