Partager :

Les premiers billets de banque à l’effigie de « Bibi, Roi d’Israël » ne sont pas disponibles. Et n’ont jamais été travaillés par des designers. La raison est simple : il s’agit d’une fake news lancée pour célébrer sous forme humoristique la nomination du nouveau Gouvernement israélien. Par contre, les premiers billets de banque à l’effigie de Charles III, devenu roi après la mort de sa mère la reine Elizabeth II le 8 septembre, qui entreront en circulation mi-2024 au Royaume-Uni, ont été dévoilés mardi par la Banque d’Angleterre.

LE PLUS.  I24NEWS. « Le portrait du roi apparaîtra sur les modèles existants des quatre billets » de 5, 10, 20 et 50 livres, « sans autre modification » dans leur conception, a annoncé la banque centrale dans un communiqué.

L’image de Charles III apparaîtra à la place du visage de sa mère sur le recto des billets et en médaillon dans la fenêtre de sécurité transparente, selon les visuels dévoilés par l’institut monétaire. Le portrait est une gravure réalisée à partir d’une photo « fournie par la famille royale en 2013 » et les visuels, finalisés ces derniers mois, ont été validés par le monarque, a précisé un porte-parole de la Banque d’Angleterre.

Les billets en polymère – qui ont remplacé progressivement la monnaie papier au Royaume-Uni depuis 2016 – seront produits à grande échelle à partir de la première moitié de 2023 avant d’entrer en circulation l’année suivante. Les billets à l’effigie d’Elizabeth II continueront à circuler en parallèle et ne seront retirés que lorsqu’ils seront abîmés pour « minimiser l’impact environnemental et financier » du changement de monarque, suivant les directives de la Maison royale, précise le communiqué. Les premières pièces de monnaie à l’effigie de Charles III sont quant à elles entrées en circulation début décembre, faisant leur apparition dans les bureaux de poste du pays ».

Partager :