Partager :

Alors que la récession économique touche de plein fouet l’économie mondiale, Israël se distingue avec des exportations en forte hausse.

L’augmentation atteint 22,3% pour le premier semestre comparé à la même période l’année précédente, selon les données publiées ce mardi par l’administration israélienne du commerce extérieur du ministère de l’Économie et de l’Industrie, soit un montant total de 82 milliards de dollars (83 milliards d’euros).

Une croissance principalement due aux exportations de services qui ont augmenté de 31% par rapport à la même période l’année précédente.

L’Union européenne demeure le principal client du pays tous secteurs confondus. Avec 74 milliards de dollars (75 milliards d’euros), le volume total des exportations israéliennes avait déjà battu son record en 2021.

Radio J.

L’augmentation annuelle des logements s’élève à 17,8%, soit la plus forte hausse des prix depuis 10 ans. Les hausses de prix touchent de nombreux secteurs, dont  les transports qui ont accusé une hausse de 3,3%, les divertissements de 1,2%, mais aussi les fruits frais qui ont augmenté de 8,5%.

Le taux d’inflation israélien est cependant  bien inférieur à celui du reste des pays occidentaux. Aux États-Unis et au Royaume-Uni, cette valeur a déjà atteint les 9%.

Partager :