Partager :
La Grande-Bretagne a lancé en 2022 des pourparlers de libre-échange avec Israël, visant à renforcer les liens entre les secteurs des services et de la technologie alors qu’elle cherche de nouveaux accords commerciaux après avoir quitté l’Union européenne.
L’accord commercial actuel entre les deux pays est basé sur un ancien accord de l’UE qui ne contient aucune disposition spécifique sur les services, a déclaré la Grande-Bretagne, ajoutant que la relation commerciale valait actuellement 6 milliards de dollars par an.
« Le Royaume-Uni et Israël sont tous deux des superpuissances modernes de services de haute technologie, mais notre relation commerciale actuelle est basée sur un accord de 1995, avant que les smartphones, Internet et les services numériques ne transforment l’économie mondiale », a affirmé la ministre du Commerce.
RADIO J.
Gabriel Attal
LE PLUS. Israël et le Japon avancent vers un accord de libre-échange, en négociations depuis 10 ans.
Cet accord devrait permettre de réduire les droits de douane et de faire baisser les prix des voitures et des jouets fabriqués au Japon
Partager :