Partager :

Le futur ministre des Finances, Bezalel Smotrich, a suggéré que les lois de la Torah dicteront l’approche économique d’Israël une fois qu’il entrera en fonction.

Dans une interview à l’hebdomadaire haredi Mishpacha, on a demandé au législateur d’extrême droite ce qu’il comptait faire différemment de son prédécesseur, le laïc Avigdor Liberman. « Ils ont essayé de nombreux systèmes économiques différents, n’est-ce pas ? Ils ont essayé le capitalisme, le néo-socialisme, mais il y a une chose qu’ils n’ont pas essayée – une approche économique appelée ‘Donc, si vous obéissez fidèlement’ », a affirmé le chef du parti sioniste-religieux.

Il citait le verset biblique de Deutéronome 11:14, qui se lit comme suit : « Si donc tu obéis fidèlement aux commandements que je te donne aujourd’hui — aimer le Seigneur ton Dieu et le servir de tout ton cœur et de toute ton âme — alors Je ferai pleuvoir sur ton pays en sa saison, les pluies d’automne et de printemps, afin que tu puisses récolter ton grain, du vin nouveau et de l’huile d’olive.

« Si nous suivons la Torah », a poursuivi Smotrich, « nous serons récompensés par une abondance financière et une grande bénédiction. Ce sera mon approche économique Il a indiqué qu’en tant que ministre des Finances, il examinerait « le macro et le micro, entrerait dans les données et utiliserait le langage le plus professionnel qui soit », mais a souligné qu’avant tout, « nous sommes des juifs religieux ».

« Vous ne pouvez pas porter une kippa, aller à la synagogue et ensuite vous comporter comme si vous étiez laïc », a-t-il souligné. « Si nous croyons en Dieu, alors nous croyons. Nous croyons qu’Israël doit promouvoir plus de Torah et de judaïsme, et plus de commandement de coloniser la terre, et plus d’actes de bonté et de solidarité. « Et alors Dieu nous récompensera avec une grande abondance », a-t-il dit.

Gabriel Attal

RADIO J

 

Partager :