Partager :

Le « test de Hannoucah » tous les ans est mesurable. Qui a »oublié » Israël et n’a pas souhaité adresser un authentique et chaleureux bonnes fêtes de Hannouccah? Darmanin a adressé ses bons vœux. Justin Trudeau est de loin le meilleur! Ses voeux sont magnifiques.

SELON I24NEWS : « Le président turc, Recep Tayyip Erdogan, et le premier ministre indien, Narendra Modi, figurent parmi les nombreux leaders mondiaux qui ont envoyé leurs vœux de Hanoucca dimanche.

Recep Tayyip Erdogan a profité de l’occasion pour s’élever contre l’antisémitisme et l’islamophobie, affirmant que l’unité dont fait preuve la société turque est un exemple contre la xénophobie.

« A l’occasion de Hanoucca, je félicite de tout cœur nos citoyens de confession juive avec lesquels nous vivons dans un fort sentiment d’unité, de solidarité et d’appartenance et qui font partie intégrante de notre société », a-t-il déclaré dans un communiqué publié en anglais.

L’ambassade des Émirats arabes unis en Israël, qui a également tweeté en hébreu, a présenté ses « vœux les plus chaleureux au peuple d’Israël à l’occasion de Hanoucca et souhaite à tous une fête de lumière et de fraternité ». La mission de l’Union européenne en Israël a également tweeté en hébreu mais a limité son message à un laconique « Joyeuse fête ».

Le ministre ukrainien des Affaires étrangères, Dmytro Kuleba, le ministère britannique des Affaires étrangères ou encore le département d’État américain ont également présenté leurs vœux de Hanoucca aux Juifs de leurs pays et du monde entier ».

LE PLUS.

Dans une vidéo bénissant les Juifs d’Ukraine et du monde entier, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a présenté l’histoire de Hanoucca comme source d’inspiration pour la lutte de son pays contre l’invasion russe. « Le petit nombre a vaincu le grand nombre, la lumière a vaincu les ténèbres », a-t-il déclaré. « Ainsi ce sera aussi cette fois. » « Joyeux Hanukkah », a déclaré Zelensky en hébreu, avant de conclure avec le cri de ralliement de son pays, « Gloire à l’Ukraine ».

Gabriel Attal

 

Partager :