Partager :

Une nouvelle technologie innovante développée par le doctorant Mike Bismuth sous la direction du Dr. Tali Ilovitsh, du Département de génie biomédical de l’Université de Tel-Aviv, permet de détruire les tumeurs cancéreuses grâce à une combinaison d’ultrasons focalisés à basse fréquence et de nano-bulles injectées dans la circulation sanguine, sans nécessiter de traitement invasif.

LE PLUS.

Une vingtaine d’enregistrements qui remontent à 2014 ont été diffusés mardi au procès de l’affaire « Paul Bismuth », l’alias qu’utilisait l’ancien président de la République pour ses communications avec son avocat Thierry Herzog.

Au procès de l’affaire « Paul Bismuth », les écoutes téléphoniques entre Nicolas Sarkozy et son avocat Thierry Herzog ont été publiquement diffusées mardi à l’audience, devant la cour d’appel de Paris. Une vingtaine d’enregistrements qui remontent à 2014. En première instance, des raisons techniques avaient empêché leur diffusion.

On connaissait déjà le contenu de ces conversations, on a découvert la tonalité de ces échanges. Au fil des conversations, on perçoit un Nicolas Sarkozy inquiet, soucieux de la saisie de ses agendas dans l’affaire Bettencourt.

A l’autre bout du fil, son avocat Thierry Herzog, qui fait tout pour le rassurer grâce aux informations fournies par son ami Gilbert Azibert, magistrat à la cour de Cassation.

Partager :