Partager :

Nike se sépare de Kyrie Irving après que la star de la NBA a publié un lien vers un film antisémite. « Kyrie Irving n’est plus un athlète Nike », a déclaré un porte-parole de la société.

En , Irving promeut sur les réseaux sociaux le film Hebrews to Negroes: Wake Up Black America de Ronald Dalton Jr qui est décrit comme antisémite.

Le président des Nets, Joe Tsai, condamne publiquement Irving pour cette promotion et Irving répond qu’il n’est pas antisémite. Il fait ensuite un don de 500 000 dollars à l’Anti-Defamation League. Mais devant le refus de Kyrie Irving de faire des excuses formelles et de condamner l’antisémitisme, les Nets choisissent de suspendre Irving pour, au minimum, 5 rencontres.

Le don d’Irving est de plus refusé par l’ADL. Irving présente ensuite des excuses publiques sur Instagram dont la formulation ne convainc pas entièrement. L’équipementier Nike décide aussi de suspendre son partenariat avec Kyrie Irving, et en particulier annule le lancement de la chaussure Kyrie 8. Irving présente de nouvelles excuses publiques. Il manque au total 8 rencontres et rejoue à partir du . Irving regrette toutefois de ne pas avoir de plateforme pour pouvoir « partager ouvertement ce qu’il ressent sans être lourdement critiqué ». En décembre, Nike décide de rompre son contrat avec Irving. Le contrat permettait à Irving de toucher environ 11 millions de dollars par an.

Partager :