Partager :

SPECIAL ISRAELVALLEY. Très peu de personnes le savent. AIRBUS travaille avec l’israélien Stratasys depuis des années. Les systèmes d’impression 3D de Stratasys (Rehovot) ont été choisis par Airbus pour produire des milliers de pièces d’avion. Les pièces ont été assemblées dans l’Airbus A350.

Les pièces produites ont remplacé les pièces créées traditionnellement, afin de permettre une plus grande flexibilité de la chaine d’approvisionnement, permettant ainsi à Airbus de respecter ses délais de livraison.

Selon Stratasys : « les deux sociétés partagent une vision sur l’application des nouvelles technologies dans la conception et la production pour générer des bénéfices substantiels. »

LE PLUS. Stratasys, la maison mère de Stratasys Direct Manufacturing, et Airbus ont à leur actif un long historique de collaboration, puisque depuis dix ans, ils ont travaillé ensemble à l’implantation de la technologie FDM d’impression 3D pour la fabrication d’outils et de pièces d’avion d’Airbus.

Cette collaboration a débouché en 2014 sur la qualification du matériau ULTEM 9085 pour la production de pièces destinées aux avions Airbus. Depuis 2015, Airbus a installé des milliers de pièces FDM sur ses avions.

LE PLUS. Stratasys Ltd., annonce que le leader de la construction aéronautique Airbus a standardisé son matériau d’impression 3D ULTEM™ 9085 pour la production de pièces destinées à son avion A350 XWB…

La résine ULTEM™ 9085 de Stratasys, qui a été certifiée pour répondre aux spécifications Airbus en matière de matériaux, est employée dans des solutions de fabrication additive par FDM (Fused Deposition Modelling) de Stratasys. Grâce à son rapport résistance/poids élevé et à sa conformité FST (flammes, fumée et toxicité) qui autorise son utilisation en aéronautique, l’ULTEM 9085 permet de produire des pièces robustes, plus légères, tout en réduisant considérablement les coûts de fabrication et les temps d’exécution.

« En 2014, Airbus a produit sur ses imprimantes 3D à technologie FDM de Stratasys un grand nombre de pièces destinées au nouvel avion A350 XWB, ce qui a permis à la compagnie de respecter ses délais de livraison. Nous sommes heureux d’aider Airbus à industrialiser l’utilisation de pièces imprimées en 3D par Stratasys dans la chaîne d’approvisionnement de l’A350 XWB. Les fournisseurs seront ainsi en mesure d’assurer des livraisons continues de l’appareil dans les délais prévus » à déclaré Andy Middleton, président de Stratasys EMEA.

La fabrication additive apporte des niveaux d’efficacité et de flexibilité inédits aux chaînes d’approvisionnement de production, car elle permet une production à la demande et au plus près des lignes de montage finales. Elle améliore également sensiblement le rapport « buy-to-fly », la quantité de matériau gaspillé étant moins importante que dans les méthodes conventionnelles.

« Nos solutions de fabrication additive répondent à la demande de secteurs très différents, mais pour lesquels le temps est un aspect crucial, de l’aérospatiale à l’automobile en passant par le matériel médical ou les produits de consommation », a ajouté Andy Middleton, président de Stratasys EMEA. « En adoptant des stratégies de fabrication additive de Stratasys dans la gestion de leurs chaînes d’approvisionnement, les sociétés ne garantissent pas seulement le respect de leurs engagements en matière de temps de commercialisation, mais encore améliorent leurs capacités d’innovation tout en réduisant leurs besoins de stockage. »

LE PLUS. Stratasys awarded Airbus contract extension. Expands range of parts printed to include replacement, spare parts for more aircraft platforms.

Stratasys has been awarded a contract extension to produce 3D printed polymer cabin interior components. While the initial Airbus contract with Stratasys was focused on production parts for the A350, this contract extension expands the range of parts printed for Airbus to include replacement and spare parts for maintenance, repair, and overhaul (MRO) as well as parts for aircraft platforms (such as A300, A330, A340 and A320) in addition to the A350.

Stratasys continues to build on its long-term relationship with Airbus as a technology, material, and part supplier. The company’s industrial FDM systems and materials provide the performance and manufacturing repeatability valued by space, commercial aviation, and military customers.

As it recovers from pandemic slowdowns, the aviation industry is expected to increasingly turn to additive manufacturing for strong yet lighter weight parts and consolidated assemblies, while digital inventory of 3D-printable spare parts promises to make MRO operations more agile and cost effective.

 

Partager :