Partager :

La première section du tramway de Tel Aviv, la Ligne Rouge, n’ouvrira pas en 2022 (il reste d’importants contrôles à effectuer). La ligne reliera Bat Yam, Tel Aviv et Ramat Gan à Petah Tikva en un peu plus d’une heure. Il y aura 34 stations au total et notamment dix stations souterraines.

LE SAVIEZ-VOUS?

Le métro de Tel Aviv est un système de métro lourd proposé pour la région métropolitaine de Tel-Aviv. Il viendra compléter les lignes suburbaines de métro léger de Tel Aviv et d’Israël afin de constituer une solution de transport en commun rapide pour la ville.

Selon les plans, ce sont environ 45 kilomètres de voie qui relieront Tel Aviv, Rehovot, Ness Ziona, Lod, Beer Yaakov, Rishon Lezion, Holon et Ramat Hasharon sur la dite « Ligne 1 sud ».

Sur une autre ligne, la « Ligne M 3 », 39 kilomètres de voie desserviront 25 stations, assurant une connexion entre Bat Yam, Holon, Tel Aviv, Ramat Gan, Petah Tikva et Or Yehuda.

LE PLUS. Le « métro léger de Tel Aviv » est un projet de transport en commun ferroviaire pour la ville de Tel Aviv en Israël, et sa métropole Gush Dan. La première ligne est en construction depuis le .

Les premières propositions pour un tramway dans la région ont été faites par l’ingénieur Libanais George Franjieh en , environ neuf semaines après l’inauguration du chemin de fer de Jaffa-Jérusalem. Le projet a considéré une ligne principale entre le nord et le sud de Jaffa, avec une extension au port. Le plan a été jugé peu rentable et fut donc abandonné. Un système de métro a d’abord été prévu au milieu des années 1960, et en 1967 une gare à la Tour Shalom Meir a été inaugurée en présence du Premier Ministre alors, Levi Eshkol. Toutefois, les difficultés financières imposent à l’abandon du projet, et Shalom Meir reste la seule station de métro à Tel Aviv, déconnectée des autres liens de transport.

En 2000, le plan pour un métro a évolué en faveur d’un métro léger, et des plans plus adaptés pour un système de transport en commun ferroviaire dans la ville de Tel Aviv. Les 22 premiers kilomètres de la première ligne dénommée « ligne rouge » sont approuvés, les travaux étaient prévus pour commencer à la fin de l’année 2009, avec une prévision de mise en service pour 2014. Cette ligne devrait comporter 33 stations dont 10 souterraines.

Il est également prévu 6 autres lignes : une ligne verte, une ligne violette, une ligne bleue, une ligne jaune, une ligne marron et une ligne rose.

En 2006 le consortium Métro Transportation Solution (MTS), qui regroupe Africa Israel Investments (en) et Siemens, obtient la concession du métro de Tel Aviv à l’issue d’un appel d’offres qui a écarté le projet des entreprises Alstom et Veolia Transport. le consortium MTS est lié avec la Royal Bank of Scotland (RBS).

Le , la concession, du métro de Tel Aviv, accordée au MTS est annulée par le ministère israélien des Finances. Le consortium MTS, lâché par la Royal Bank of Scotland, mise en difficulté par la crise financière mondiale, n’a pas réussi à trouver les moyens financiers nécessaires pour réaliser le chantier.

Le matériel roulant de ce métro léger est construit en Chine par CRRC à Changchun. Une première rame de démonstration est présentée à Tel Aviv en 2017 et les premières véritables rames sortent d’usine en .

Lignes planifiées.

Huit lignes sont prévues : une en construction, une approuvée et deux sont en projets, ainsi que quatre autres lignes de Bus à haut niveau de service (BHNS). Les quatre premières lignes, prévues sous forme de métro léger, couvriront 100 km.

Partager :