Partager :

Le rappeur Kanye West est en tête pour remporter le titre d ‘«antisémite de l’année» par un groupe qui traque la haine juive. Les deux autres finalistes du quatrième concours annuel du groupe de surveillance StopAntisemitism sont Mohamed Hadid – le père des mannequins Gigi et Bella Hadid – et Jon Minadeo II, chef du groupe suprématiste blanc Goyim Defence League (GDL).

« Bien que ces trois hommes promeuvent l’antisémitisme dans trois directions différentes, ils sont tout aussi dangereux », a déclaré Liora Rez, directrice exécutive de StopAntisemitism.

« Ensemble, ils ont tous été une catastrophe pour le bien-être du peuple juif aux États-Unis en 2022. Il y a pas d’espaces sûrs juifs. L’état actuel de la haine des Juifs est endémique sans fin en vue. »

Gabriel Attal. RADIO J.

Kanye Omari West /ˈkɑːnjeɪ wɛst/, qui a pris Ye comme pseudonyme artistique depuis 2021, né le 8 juin 1977 à Atlanta en Géorgie, est un rappeur, chanteur, compositeur, réalisateur artistique, réalisateur et designer américain originaire de Chicago dans l’Illinois.

Il se fait remarquer à ses débuts, en qualité de producteur au label Roc-a-Fella, pour son travail sur l’album The Blueprint du rappeur Jay-Z, publié en 2001, ainsi que pour ses travaux auprès d’artistes de renommée internationale tels que Ludacris, Alicia Keys ou Janet Jackson.

Son style de production se base souvent sur des samples de voix aiguës tirés de chansons de soul mixés à ses propres compositions. Véritable touche-à-tout, il étend plus tard ses influences à différents styles musicaux comme le RnB, la pop baroque, le trip hop, le rock alternatif, la folk, l’electronica, la musique industrielle, ou encore la musique classique.

Partager :