Partager :

Le PDG de Carrefour Israël, Ori Kilshtein : »Je suis gêné de le dire, mais je vais révéler le chiffre. Nous sommes 27% plus chers que Carrefour France. Nous gardons les mêmes marges, mais les prix prennent en compte la TVA, les frais d’expédition et la cacherout ».

A cela s’ajoute la décision du groupe Carrefour de ne pas faire bénéficier à l’acquéreur israélien – Electra, Yaïnot Beitan – de la remise de 3 à 5% accordée aux nouveaux entrants dans la chaine au moment de l’achat.

Malgré tout, les prix proposés dans les magasins  »Super », prochainement Carrefour, pour les produits de la marque française restent beaucoup moins chers que les équivalents d’autres marques commercialisées en Israël, comme ceux d’Unilever, par exemple, qui a récemment augmenté ses prix.

D’après le programme d’Electra, dix magasins Yaïnot Beitan ont déjà été transformés et portent désormais l’enseigne  »Super ». Cinquante produits de la marque Carrefour y sont commercialisés. Dix autres magasins vont être convertis en magasins  »Super » le mois prochain, puis encore vingt autres dans les six premiers mois de 2023. Lorsque le chiffre de 40 magasins  »Super » sera atteint et que 1000 produits de la marque Carrefour dans 100 catégories différentes seront commercialisés en Israël, ces 40 supermarchés deviendront  »Carrefour ».

Selon Kilshtein, depuis la conversion des magasins, ces derniers ont augmenté leurs ventes de 38% en moyenne.

Ce n’est qu’au début 2024 que la conversion de tous les magasins sera terminée suivant les trois déclinaisons connues de Carrefour: Carrefour City – des magasins en ville d’une superficie de 200 à 700 m2 où l’on trouve presque uniquement des produits emballés, Carrefour Market – des magasins d’une superficie de 700 à 1700 m2 qui proposera aussi des rayons de produits frais comme le rayon boulangerie et Carrefour hypermarché pour une superfice de 1700 à 23000 m2.

Dans un premier temps, sont prévus 18 Carrefour City, 25 Carrefour market et 3 Carrefour hypermarchés dans le pays.

En outre, la fameuse Carte Pass, la carte de crédit de Carrefour sera aussi proposée. Il y aura également un site d’achat en ligne et une application de commande en ligne avec la possibilité d’accumuler des points de fidélité et de bénéficier de promotions.

Kilshtein est optimiste sur les chances de Carrefour sur le marché israélien, estimant que le nouveau contrat passé avec le consommateur portera ses fruits.

LPH COPYRIGHTS.
Partager :