Partager :

La première phrase cananéenne trouvée en Israël a été localisée sur un petit peigne en ivoire utilisé pour enlever les poux, a déclaré mardi l’Université hébraïque de Jérusalem.

Les Cananéens étaient une ancienne communauté religieuse durant l’âge du bronze et les premiers siècles de notre ère.

L’inscription est datée d’environ 1700 avant J.-C. et s’appuie sur 17 lettres cananéennes « archaïques », « de la première étape de l’invention de l’alphabet », a déclaré l’université.

On peut y lire : « Que cette défense déracine les poux des cheveux et de la barbe ».

Le peigne avait initialement des dents des deux côtés, mais celles-ci se sont détachées de la base à un moment donné de l’histoire. Un côté avait six dents pour lisser les nœuds, tandis que l’autre avait 14 dents plus fines pour éliminer les poux et leurs œufs. Le matériau étranger coûteux dont il était fait, l’ivoire, indique qu’il s’agissait probablement d’un produit de luxe et que même les membres des classes sociales supérieures étaient affectés par les poux.

Le peigne a été découvert à Tel Lachish, à l’est de l’actuelle ville de Kiryat Gat, dans le sud d’Israël, par une équipe de l’Université hébraïque et de l’Université adventiste du Sud dans le Tennessee en 2017, mais l’inscription n’a été relevée qu’en 2022 par le Dr Madeleine Mumcuoglu de l’Université hébraïque.

Les précédentes inscriptions cananéennes découvertes en Israël ne comprenaient que quelques mots. « C’est la première phrase jamais trouvée en langue cananéenne en Israël », a déclaré le professeur Yosef Garfinkel de l’Institut d’archéologie de l’université.

L’inscription cananéenne « est une preuve directe de l’utilisation de l’alphabet dans les activités quotidiennes il y a environ 3700 ans », a-t-il ajouté. « C’est un point de repère dans l’histoire de la capacité humaine à écrire ».

Source :  Algemeiner & Israël Valley

 

Partager :