Partager :

En une semaine, trois tentatives d’assassinat ont eu lieu dans la ville, avec plusieurs fusillades dans des immeubles résidentiels.
Le contexte de l’escalade : luttes entre organisations criminelles pour le contrôle des commerces de la ville.

En une semaine, il y a eu trois tentatives de meurtre à Bat Yam, en plus de plusieurs fusillades au domicile de criminels. Jusqu’à présent, aucun lien direct n’a été trouvé entre les événements criminels, mais en arrière-plan, les chefs des organisations criminelles du centre du pays et du triangle s’efforcent de prendre le contrôle des entreprises de la ville par la force afin d’éliminer les criminels concurrents.

Dans tous ces cas, des enquêtes ont été ouvertes et des conclusions ont été recueillies, mais aucun suspect n’a encore été arrêté.

L’une des tentatives d’assassinat qui a eu lieu dans la rue Balfour à Bat Yam il y a environ deux semaines lorsqu’un homme armé vêtu de noir est entré  par derrière d’un magasin de légumes, et tiré plusieurs balles dans le dos du propriétaire et s’est enfui. L’une des balles a touché une cliente qui passait et l’a blessée. Le propriétaire du magasin, une personnalité connue des services de police, a été grièvement blessé. On pense que le propriétaire du magasin est en conflit avec des criminels à Bat Yam et ils ont envoyé un criminel en leur nom pour l’éliminer.

Quelques jours plus tard, nouvelle tentative d’assassinat. L’habitant a reçu une balle dans la jambe et a été transporté à l’hôpital. Quelques jours plus tard, un ouvrier d’un des magasins du centre-ville a reçu une balle dans la jambe et a été transporté à l’hôpital.

La semaine dernière, des inconnus se sont rendus dans un magasin de vêtements de la rue Rothschild dans la ville et ont tiré plusieurs balles dessus. Aucun des propriétaires du magasin ou des clients n’ont été blessé. On pense qu’il s’agit d’un coup de semonce lancé par des criminels. Il y a environ une demi-heure, des criminels ont tenté d’assassiner le propriétaire du magasin et ont tiré, il a été blessé.

Les organisations criminelles qui ont infiltré Bat Yam sont engagées dans le change d’argent, gérant des restaurants, des cafés, des lignes de prêt, des jeux de hasard, des magasins de vêtements, des étals de fruits et légumes et des magasins dans lesquels ils sont soupçonnés d’être des partenaires secrets ou de les faire passer par des hommes de paille en leur nom.

1.alliancefr.com

Partager :