Partager :

Israël Katz, né le 21 septembre 1955 à Ashkelon, est un homme politique israélien qui est député à la Knesset. Il a auparavant occupé les fonctions de ministre de l’Agriculture, ministre des Transports, ministre du Renseignement, ministre des Affaires étrangères et ministre des Finances.

Israël Katz est né à Ashkelon. Ses parents Meir Katz et sa mère Malka (Nira), née allemande étaient des survivants de la Shoah dans la région de Maramureș en Roumanie.

Il s’est enrôlé dans l’armée israélienne en 1973. Il s’est ensuite porté volontaire comme parachutiste dans la brigade des parachutistes. Il a servi comme soldat et chef d’escouade. En 1976, il est devenu officier d’ infanterie après avoir terminé l’ école des aspirants-officiers et est retourné à la brigade des parachutistes en tant que chef de peloton. Après sa démobilisation en 1977, il a étudié à l’Université hébraïque de Jérusalem, et a obtenu un BA et une maîtrise. Pendant ses études à l’Université hébraïque au début des années 1980, il était président du syndicat des étudiants.

En , il a été suspendu pendant un an pour sa participation à des activités violentes pour protester contre la violence arabe sur le campus, notamment en emprisonnant le recteur Raphael Mechoulam dans sa chambre en guise de protestation.

LE PLUS. Selon (1) : « La Douzième chaîne a diffusé un enregistrement d’Israel Katz, un membre éminent du parti, qui affirme avoir formé une faction de « loyalistes », au Likud, qui forceront Netanyahu à lui donner le poste de ministre des Finances, une fonction qu’il a déjà occupée. Il a indiqué vendredi avoir soumis cette demande à Netanyahu.

Dans l’enregistrement, qui a été réalisé au cours d’une réunion privée, Katz dit que Netanyahu « offre des rôles à deux types de personnes : celles qu’il veut et celles à qui il doit offrir un rôle ». Il ajoute qu’il est « beaucoup plus facile » d’obtenir un portefeuille ministériel en forçant la main de Netanyahu.

Il ajoute qu’il est une personnalité majeure du Likud – une personnalité plus importante, dit-il, que son adversaire Nir Barkat – et qu’il doit ainsi être considéré comme le candidat naturel à la tête du Trésor.

Mais allant encore plus loin, Katz déclare qu’il « a une faction » au sein du Likud qui soutiendra sa demande, précisant qu’elle comprend les députés Bitan, May Golan, Nissim Vaturi et Hanoch Milvitzky.

Le bureau de Netanyahu a émis une réponse forte citant des proches non-identifiés du leader du Likud.

« Netanyahu ne se laisse pas impressionner par les menaces. Ceux qui le menacent resteront sur la touche, ils n’obtiendront pas de poste ministériel ».

Golan a pris ses distances face à Katz dans un communiqué, niant appartenir à une « faction » au sein du Likud ».

(1) TIMES OF ISRAEL. COPYRIGHTS.
Partager :