Partager :

Fin octobre a eu lieu à Paris la célébration des 20 ans de la création du Partenariat Hubert Curien Maïmonide.

L’objectif de ce programme est de développer les échanges scientifiques et technologiques d’excellence entre les laboratoires des deux pays.

Il s’agit de favoriser les nouvelles coopérations, les mobilités des chercheurs et la participation de jeunes chercheurs et doctorants. En 20 ans, 112 projets ont été financés par la France et Israël, dans une vingtaine de thématiques scientifiques différentes. Le 25 octobre, un symposium scientifique de haut niveau a rassemblé des lauréats actuels et anciens du Programme Hubert Curien afin de proposer un panel diversifié des thématiques de recherche soutenues au cours de ces vingt dernières années.

Le 24 octobre 2022, la réunion annuelle du Haut-Conseil franco-israélien pour la Science et la Technologie (HCST) a eu lieu à Paris, au sein des locaux du ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères. Créé en 2003, le HCST est l’instance chargée de définir les axes de la coopération scientifique franco-israélienne. Rassemblant des représentants du MEAE, du MESR et du ministère de la science et de la technologie israélien (MOST), ainsi que de l’Ambassade de France en Israël, il est co-présidé par deux personnalités du monde de la science et de la technologie :

  • pour la France, Michel Cosnard, ancien président directeur général de l’Institut National de Recherche en Informatique et Automatique (Inria), ancien président du Haut Conseil d’Evaluation de la Recherche et de l’Enseignement Supérieur Hcéres ;
  • pour Israël, David Harari, ancien Vice-président R&D d’Israel Aerospace Industries (IAI).
  • SOURCES. ://il.ambafrance.org/
Partager :