Partager :

Yair Lapid a annulé sa participation à la 27e Conférence de l’Onu sur le climat (COP27), qui doit se tenir entre le 6 et le 18 novembre, sous la présidence de l’Egypte, à Sharm el Sheikh. Il sera remplacé par le président de l’Etat d’Israël Itshak Herzog qui conduira une délégation particulièrement importante. (LPH)

La Conférence de Charm el-Cheikh de 2022 sur les changements climatiques, dite COP 27, est une conférence internationale de l’Organisation des Nations unies qui va se dérouler du au à Charm el-Cheikh en bord de Mer rouge en Égypte.

Elle sera la 27e Conférence des parties (d’où son acronyme COP, pour Conference Of the Parties) et réunira les pays signataires de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC). L’État organisateur hôte sera donc l’Égypte.

Dans un rapport publié en octobre 2021, le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) considère que l’Afrique est le continent le plus vulnérable aux effets du changement climatique. Plus de 100 millions d’Africains seront en effet menacés par le réchauffement climatique d’ici à 2030. Ainsi de nombreux États, ONG et commentateurs africains espèrent que la tenue dans un pays africain de ce sommet va améliorer la visibilité des demandes prioritaires de la société civile et des États africains, notamment le dédommagement des pays en développement pour les conséquences du réchauffement climatique.

Partager :