Partager :

Pour 57% des Israéliens, l’opposition de Netanyahou à l’accord est motivée par des considérations politiques

Un sondage de la chaîne Channel 12 publié vendredi a révélé qu’une majorité d’Israéliens soutiennent l’accord sur la frontière maritime avec le Liban, estimant qu’il était approprié de le signer même pendant une période électorale.

Pour 47% des personnes interrogées, la signature de l’accord un peu moins de trois semaines avant les élections est une bonne chose, tandis que 36% pensent le contraire et que 17% n’ont pas d’opinion.

Toujours pour 47% des personnes interrogées, les principales motivations du Premier ministre Yaïr Lapid de conclure l’accord sont politiques, contre 41% qui pensent qu’elles sont liées à la sécurité et à l’économie de l’État d’Israël.

Par ailleurs, 57% des personnes interrogées estiment que l’opposition de l’ancien Premier ministre Benyamin Netanyahou à l’accord et ses critiques sévères à l’encontre de Yaïr Lapid sont politiques, contre 31% qui pensent que ses positions sont motivées par la sécurité et l’économie d’Israël.

Le cabinet de sécurité d’Israël a voté mercredi après-midi en faveur de l’accord sur la frontière maritime avec le Liban. Le texte va désormais être soumis à l’examen de la Knesset.

La ministre de l’Intérieur Ayelet Shaked a voté contre l’accord, tandis que le Premier ministre suppléant Naftali Bennett l’a soutenu, même s’il en a minimisé l’importance.

Yaïr Lapid a salué mercredi l’accord avec le Liban, indiquant qu’il s’agissait d' »grande réussite pour l’État d’Israël, pour la sécurité d’Israël et pour l’économie d’Israël ».

Benyamin Netanyahou a quant à lui accusé le gouvernement de déposer les armes face à l’organisation terroriste libanaise Hezbollah.

SOURCES I24NEWS. COPYRIGHTS.

Partager :