Partager :

Le nouveau dirigeant du parti Judaïsme unifié de la Torah, a déjà fait l’objet de critiques en raison de déclarations controversées

« Je ne pense pas que l’enseignement des mathématiques et de l’anglais dans les écoles profite à Israël », a déclaré le président du parti Judaïsme unifié de la Torah, Yitzhak Goldknopf, sur la Chaîne 12 samedi soir.

Dans son interview, le nouveau dirigeant du parti orthodoxe a ainsi affirmé que les études de mathématiques et d’anglais n’avaient aucun effet sur l’économie d’Israël, pour tenter de justifier l’absence de ces matières dans les écoles haredi (ultraorthodoxes) à travers Israël.

« Les écoles haredi se voient refuser des budgets par le gouvernement parce qu’elles n’enseignent pas l’anglais et les mathématiques… pourquoi ? Ils me disent ‘parce que dans 20 ans…’ », a-t-il poursuivi, faisant référence aux difficultés auxquelles sont confrontés les jeunes orthodoxes lorsqu’ils tentent d’intégrer le marché du travail.

En juin, le ministre des Finances Avigdor Lieberman et la ministre de l’Éducation Yifat Shasha-Biton ont annoncé le lancement d’un nouveau programme visant à encourager les études de base dans les établissements d’enseignement ultraorthodoxes.

Le programme sera mis en place dès la rentrée prochaine et ne sera pas obligatoire.

Cependant, l’opposition dirigée par le chef du Likoud, Benyamin Netanyahou, s’est opposée au programme du ministère de l’Éducation, l’ancien Premier ministre s’engageant même à augmenter le budget des institutions haredi qui n’enseignent pas les études fondamentales .

Le nouveau chef du Judaïsme unifié de la Torah, crédité de 7 sièges au Parlement dans les derniers sondages, a déjà fait l’objet de critiques en raison de déclarations controversées. Dans une interview accordée à la Chaîne 13 plus tôt ce mois-ci, Yithak Goldknopf a affirmé qu' »il était plus difficile d’étudier la Torah que d’être au front ».

Avigdor Lieberman, dirigeant du parti Israel Beitenou, a accusé le dirigeant du parti orthodoxe de « manquer de respect aux soldats de Tsahal tout en lorgnant le ministère des Finances pour donner de l’argent à ceux qui ne travaillent pas et ne profitent pas à la société ».

La dirigeante du parti travailliste et ministre des Transports Merav Michaeli a également dénoncé les affirmations de Yithak Goldnkopf, écrivant sur Twitter qu’il avait fait plus pour « détruire la société haredi que pour détruire la société laïque ».

« Une société sans cursus scolaire de base est une société sans avenir, sans espoir et sans rêves », a poursuivi la présidente travailliste. « Les Haredim méritent des écoles qui leur donnent la liberté de choisir. »

SOURCES I24NEWS. COPYRIGHTS.

Partager :