Partager :

A l’instar d’autres personnalités de Hollywood, l’acteur américain David Schwimmer, connu pour son rôle de Ross Geller dans la série Friends, a dénoncé les récents propos du rappeur Kanye West visant les Juifs.

Dans un post publié sur Instagram avec le mot « bye » inscrit sur un fond noir, David Schwimmer a écrit :  « L’antisémitisme est en hausse dans le monde. Les Juifs ne représentent que 2,4% de la population des États-Unis mais sont victimes de plus de 60% de tous les crimes de haine religieuse, selon le rapport annuel du FBI ».

« Que Kanye West soit malade mental ou non, il ne fait aucun doute qu’il est fanatique », a-t-il poursuivi, faisant référence à la maladie bipolaire dont le chanteur est atteint. « Son discours de haine appelle à la violence contre les Juifs. Si vous interprétez ses paroles d’une autre manière et que vous le défendez, devinez quoi ? Vous êtes raciste. Si nous ne dénonçons pas quelqu’un d’aussi influent que Kanye pour ses propos clivants, ignorants et antisémites, alors nous sommes complices. Le silence équivaut à de la complicité. »

Jean-Baptiste Lacroix / AFP
Jean-Baptiste Lacroix / AFPKanye West

Plusieurs autres célébrités hollywoodiennes ont également interpellé Kanye West . L’actrice Jamie Lee Curtis a récemment tweeté : « Le jour le plus saint du judaïsme était la semaine dernière. Les mots comptent. Une menace contre le peuple juif s’est soldée par un génocide. Vos paroles blessent et incitent à la violence. Vous êtes un père. S’il vous plaît, arrêtez. »

L’actrice et comédienne Sarah Silverman a elle aussi publié une déclaration sur son Twitter. « Kanye a menacé les Juifs hier sur Twitter et ce n’est même pas dans les ‘trends’. Pourquoi la plupart du temps, seuls les Juifs dénoncent la haine juive ? Ce silence est assourdissant », a-t-elle écrit.

Ces derniers jours, Kanye West avait en effet multiplié les déclarations controversées sur les réseaux sociaux.  Sur Instagram, le rappeur de 45 ans, avait publié vendredi des captures d’écran de conversations avec le rappeur Diddy: « Je vais t’utiliser comme exemple pour montrer aux personnes juives qui t’ont dit de m’appeler que personne ne peut me menacer ou m’influencer », a écrit Kanye West.

La société mère Meta a confirmé samedi à Forbes que le compte du chanteur avaient été restreint et que ces messages avaient été supprimés.

Sur Twitter, le rappeur a également écrit : « Je suis un peu fatigué ce soir mais quand je me réveille je me la joue ‘death con 3’ contre LES JUIFS », a-t-il écrit. « Ce qui est drôle, c’est que je ne peux pas être antisémite parce que les noirs sont en réalité juifs. »

Plus tôt cette semaine, Kanye West, soutien de Donald Trump, avait par ailleurs déclaré lors d’une émission sur la chaîne Fox que « les accords d’Abraham n’avaient pour objectif que de faire de l’argent pour la famille Kushner ».

COPYRIGHTS I24NEWS.
Partager :