Partager :

Dans un tweet posté le 3 octobre 2022, Yair Netanyahu, journaliste et fils de l’ancien Premier ministre israélien, a appelé à l’ouverture d’une enquête « précise et transparente » sur les multiples voyages qu’il dit être « suspects » en France de l’actuel Premier ministre Yair Lapid.

Et comme une conspiration n’arrive jamais seule, voici le complément pour emballer le tout :

Un article publié le 24 août 2022 sur « almayadeen.net » a aussi abordé les intérêts français au Moyen-Orient. En effet, il parle de l’ancien directeur général de la Sécurité extérieure française (DGSE), Bernard Bajolet, qui s’est exprimé, lors d’une conférence spécialisée à l’Université d’été de la Défense le 26 juillet à Saint-Malo, sur l’influence de la France au Moyen-Orient.

À part l’espoir de la France de retrouver l’influence perdue au Liban après l’explosion du 4 août 2020, qui a fait exploser le port de Beyrouth, Bernard Bajolet a révélé, dans le milieu universitaire, des relations hyperintimes de l’Hexagone avec Yair Lapid remontant à très loin dans le passé. Cette relation a atteint un tel point qu’en 2018, quelques jours avant les élections israéliennes, Lapid est en visite en France pour recevoir des derniers conseils de Paris. La DGSE a également indiqué que la France considérait le Premier ministre « Yair Lapid » comme son représentant intellectuel en « Israël », ainsi que sur la scène politique internationale, et que la présence d’un chef modéré à la tête d’Israël était le résultat de nombreuses années de leurs efforts pour donner plus de chance à la paix dans le monde. »

© Jean-Patrick Grumberg pour Israël 24/7.org

Israël 24/7 ne vous spammera jamais ! 

Partager :