Partager :

Israël fait pâle figure en termes de conditions de travail et d’avantages sociaux;

Israël occupe la cinquième place dans la liste des pires pays du monde en termes de conditions de travail et d’avantages sociaux, selon une étude de William Russell, une compagnie d’assurance internationale.

Le premier pays le plus mauvais en termes de conditions de travail, selon la liste, est le Mexique, avec un score de 0,47 sur 10 pour le travail et l’emploi. Cela est dû aux « bas salaires, congés annuels et jours fériés, ainsi qu’aux longues heures de travail et aux violations systématiques des droits des travailleurs dans le pays. »

Après le Mexique – c’est-à-dire le deuxième pire pays où travailler dans le monde – se trouvent les États-Unis, avec une note de 2,37 sur 10, en raison de l’absence de congés de maternité garantis, de jours fériés payés et de congés annuels.

La troisième place de la liste est occupée par la Grèce, avec un score de 2,89, en raison des bas salaires, des longues heures de travail et du manque de protection des droits des travailleurs. Vient ensuite la Corée du Sud, avec un score de 3,23, et enfin Israël, avec un score de 3,62.

Quels sont les meilleurs pays pour travailler dans le monde ?

Les meilleurs pays pour travailler sont, dans l’ordre, le Danemark, la Finlande et la Norvège.

« Le Danemark combine des salaires moyens et élevés avec de faibles heures de travail, des droits des travailleurs bien protégés et un minimum de 25 jours de congé annuel », selon William Russell, tandis que la Finlande a « un score particulièrement élevé à l’indice des droits du travail, ce qui indique que la Finlande est vraiment un pays qui se soucie du travailleur moyen. »

Le score d’Israël à l’indice du droit du travail est de 69, contrairement à la Finlande, par exemple, qui a un score de 93. L’indice des droits du travail mesure la réglementation en matière d’emploi qui affecte les salariés dans le monde entier.

Cela dit, Israël s’en sort plutôt bien en ce qui concerne les semaines de congé maternité, puisqu’il offre 27 semaines, ce qui le place au 6e rang mondial à cet égard, derrière l’Estonie, le Royaume-Uni, l’Irlande, la Slovaquie et la République tchèque.

Israël compte une durée moyenne hebdomadaire de travail extrêmement élevée (36,6 heures, dans le top 5 des durées moyennes de travail les plus élevées au monde).

I24NEWS. COPYRIGHTS.
Partager :