Partager :

27 ans après la fermeture de l’équivalent israélien du musée Grévin à Tel-Aviv, un nouveau musée de cire appelé « les Sélectionnés » a ouvert ses portes samedi soir à Herzliya.

Il rassemble 50 poupées à l’effigie des plus grandes stars du pays, dont Statik et Ben El, Agam Buhbut, Eyal Berkowitz, Sarit Hadad, Eyal Kitsis, Ilan Ramon, Miki Moktar, Dikla, Yuval Hamebulbal ou encore Shiri Maimon et Linoy Ashram.

« Je marche dans le couloir et je ne sais pas qui est réel et qui ne l’est pas », a déclaré le joueur de foot Maor Bozaglo, venu découvrir la poupée de cire réalisée à son image.

Certaines stars ont toutefois émis des réserves sur l’apparence de leurs statues de cire : « J’ai reçu un compliment, ma femme m’a dit tu es beaucoup plus beau que cette poupée », a déclaré l’ancien basketteur Mickey Berkovic.

Pour créer les poupées de cire, il faut non seulement l’approbation des stars – qui ont été sélectionnées – mais aussi leur pleine coopération, qui comprend de nombreuses photographies sous différents angles pour que les sculptures leur ressemblent autant que possible, puis elles doivent approuver la version finale de la sculpture.

La célèbre chanteuse Noa Kirel, a notamment refusé de faire partie de l’exposition.

Plus tard, d’autres poupées seront ajoutées, comme celles du défunt Zvika Pick et du chanteur Itai Levy, qui subissent actuellement les dernières finitions en Chine.

L’entrée du musée est de 119 shekels (34 euros).

I24NEWS. COPYRIGHTS.
Partager :