Partager :

Le Centre pour l’énergie et la durabilité de l’Université Bar-Ilan a accueilli ce jeudi d’éminents scientifiques spécialistes de l’énergie d’Israël et du Maroc, dans le cadre de la signature d’accords de coopération bilatérale multidisciplinaire sur les questions énergétiques.

L’accord a été signé en présence de la ministre de l’Éducation, Yifat Shasha Biton, du président de l’industrie aérospatiale, Amir Peretz, du président de l’université Bar-Ilan, du professeur Aryeh Tsavan, du chef du bureau de liaison du royaume du Maroc en Israël, M. Abderrahim Beyyoudh et de hauts responsables des compagnies énergétiques israéliennes.

Dans le cadre de l’accord, un programme de recherche binational sera établi dans lequel 33 groupes de recherche israéliens et 20 groupes marocains de diverses institutions seront partenaires.

Les recherches envisagées porteront sur le développement des batteries rechargeables, le recyclage, l’énergie solaire, l’économie de l’hydrogène et sur le principal défi du Maroc, le stockage et le transport de son énergie vers les pays voisins comme l’Espagne. Le Maroc s’est fixé pour objectif de produire 52% de son électricité à partir d’énergies renouvelables d’ici 2030.

Océane Nicolle/i24NEWS
Océane Nicolle/i24NEWSSignature des accords énergétiques entre Israël et le Maroc, le 29 septembre 2022

Côté israélien, des scientifiques des universités de Bar-Ilan, Tel-Aviv, Ben Gourion, Ariel, du Technion, de l’Institut Weizmann et de l’Université hébraïque de Jérusalem participent à l’évènement.

Le professeur Doron Auerbach, directeur scientifique du Centre de l’énergie et de la durabilité de Bar-Ilan, a dirigé l’accord avec le professeur Yair Einali de la Faculté des sciences et du génie des matériaux du Technion, et le professeur Jones Elmi, chercheur principal à l’université polytechnique Mohammed VI du Maroc. Le président de l’université polytechnique Mohammed VI, M. Hisham Al Habti, a conduit la délégation marocaine à la cérémonie de signature.

L’accord a été signé par le professeur Doron Auerbach au nom du Consortium israélien des scientifiques et le président de l’université Mohammed VI au nom du Consortium marocain des scientifiques.

I24NEWS. COPYRIGHTS.

Partager :