Partager :

« Cinema Sabaya » est un film israélien sorti au début du mois qui représentera le pays à la cérémonie des Oscars.

« Cinema Sabaya » de la réalisatrice Orit Fouks Rotem met en scène huit femmes, quatre juives et quatre arabes, qui participent à un stage de cinéma. Leurs interactions reflètent avec un réalisme déroutant et sans manichéisme la complexité de la réalité israélienne, faites de paradoxes, d’humanité et de conflits. 

« Cinema Sabaya » est un film réjouissant et important qui offre un regard intelligent, connecté au réel, loin des clichés anti-israéliens véhiculés un peu partout dans le monde, dans un élan de tendresse, de finesse et de simplicité. 

(SOURCES ET COPYRIGHTS I24NEWS).

LE PLUS. Caroline Haïat/i24NEWS. Le film est nommé aux prochains Oscars, le 12 mars 2023, dans la catégorie « Meilleur film international ». Le film israélien « Cinema Sabaya« , sorti sur les écrans début septembre, a remporté le prix du meilleur film lors de la cérémonie des Ophir Awards dimanche. La réalisatrice du film, Orit Fouks Rotem,  a également remporté le prix de la meilleure mise en scène.

Le film représentera Israël lors de la cérémonie des Oscars le 12 mars 2023, dans la catégorie « Meilleur film international. »

« Cinema Sabaya » met en scène 9 femmes Arabes et Juives, employées de la mairie de Hadera, qui participent à un atelier vidéo très original. En effet, ce cours animé par la jeune Rona, interprétée par l’actrice Dana Ivgy, offre un espace inédit de discussion à ces femmes de tous âges et milieux socio-professionnels et leur permet de confronter leurs points de vue grâce à des supports audiovisuels qu’elles vont elles-mêmes créer.

L’actrice Joanna Said a remporté le prix de la meilleure actrice dans un second rôle dans « Cinema Sabaya ». Par ailleurs, Rita Shukrun et Sasson Gabai ont remporté le prix des acteurs principaux pour leur rôle dans le film « Karaoke ».

C’est la quatrième victoire de Gabai lors de la cérémonie des Ophir. Auparavant, il avait remporté des prix pour son rôle dans les films « Cherry Season » en 1991, « The Orchestra’s Visit » en 2007 et « Get : The Trial of Vivian Amsalem » en 2014.

Shmuel Wilojni a remporté le prix du meilleur acteur dans un second rôle, pour son rôle dans le film « Sur le chemin d’Eilat ».

En tête de liste des films nominés se trouvent « Valeria Gets Married » et « Karaoke », qui ont reçu 14 nominations chacun.

La cérémonie a eu lieu au Zappa Midtown Hall de Tel-Aviv en présence du ministre de la Culture et des Sports Hili Trooper.

Caroline Haïat/i24NEWS

Partager :