Partager :

ISRAELVALLEY A NOMME EYAL COMME CORRESPONDANT AU Festival de musique haut en couleur Midburn, cousin israélien du Burning Man américain du Nevada, qui aura lieu cette année du 10 au 15 octobre dans le Néguev pendant la fête de Souccot.

Fondé en 2014, l’événement attire chaque année les foules, avec un record de 12 000 personnes en 2018.  Des spectacles extraordinaires sont organisés en plein désert pendant 5 jours et la fête bat son plein jusqu’au petit matin.

Les organisateurs du festival ont toutefois annoncé que cette année, ils seraient soumis à des restrictions après avoir reçu des plaintes de tapage nocturne de la part de résidents bédouins du Néguev qui vivent à proximité.

Les représentations musicales seront donc suspendues entre 14 heures et 16 heures et entre 23 heures et 7 heures du matin.

Cette décision intervient après que la police israélienne a réuni les organisateurs et les représentants du village bédouin de Drijat, situé à seulement 250 mètres du site du festival pour trouver un accord.

Cette décision a provoqué la colère des organisateurs qui ont affirmé que les mariages et les événements bédouins dans le Néguev n’étaient pas soumis à de telles restrictions. « Une fête dans le désert ne dérange personne », ont déclaré certains.

Concerts, spectacles de feu, rave party, représentations artistiques en tout genre, stands où exposent les artistes, festival culinaire ou encore installations géantes seront au programme. Les participants ont l’habitude de venir habillés de mille couleurs avec des tenues extravagantes.

Les installations géantes sont incendiées les derniers jours du festival lors de deux grandes cérémonies.

Des milliers de participants sont attendus pour cette nouvelle édition du festival.

  • SOURCES I24NEWS. TITRAGE ISRAELVALLEY.
Partager :