Partager :

Alors que des milliers d’Israéliens ont célébré le Nouvel An juif à Ouman, les médias ukrainiens ont rapporté ce mardi que les forces russes ont lancé au moins 10 drones iraniens du modèle « Shahad-136 » au-dessus de la ville depuis le territoire de la péninsule de Crimée, dans le but de nuire aux Israéliens.

Selon l’Ukraine, les Russes voulaient cibler les sites religieux et un responsable de la sécurité a déclaré à un site d’information que « les actes terroristes planifiés contre des citoyens israéliens sont l’une des conditions pour le transfert de drones iraniens vers La Russie ».

« Comme on le sait, ce n’est pas le premier exemple de coopération entre les deux pays. Il n’y a pas si longtemps, un avion civil ukrainien a été abattu en Iran, probablement par erreur. Mais vous pouvez voir les intérêts du Kremlin derrière cette affaire », a-t-il lancé.

Lundi, trois drones suicides iraniens avaient été abattus par la défense aérienne ukrainienne près de la ville d’Odessa. L’accord sur les drones entre la République islamique et la Russie a entraîné une détérioration des relations entre Téhéran et Kiev.

Plus tôt cette semaine, l’Ukraine a annoncé qu’elle romprait ses liens avec l’Iran, affirmant que « Téhéran fournit des drones à l’armée russe », une décision que le président Volodymyr Zelensky a qualifiée de « collaboration avec le mal ».

SOURCES ET COPYRIGHTS. I24NEWS.
Partager :