Partager :

ISRAELVALLEY SPECIAL. Le 73e Congrès international d’astronautique (IAC), le plus important événement spatial au niveau mondial rassemblant plusieurs milliers de représentants de tous les continents, s’ouvre à Paris ce dimanche en l’absence de représentation officielle de la Russie.

De nombreux israéliens sont à Paris pour ce Congrès. L’agence spatiale israélienne, fondée le 19 septembre 1983, est l’organisme gouvernemental qui coordonne tous les programmes spatiaux d’Israël à but scientifique, militaire ou commercial. Elle est actuellement dirigée par le professeur Yitzhak Ben Israel.

Israël prévoit de dépenser 600 millions de shekels au cours des cinq prochaines années pour soutenir l’industrie spatiale civile et soutenir les nouvelles entreprises qui développent des technologies avancées pour le secteur spatial, selon un programme détaillé présenté cette semaine par l’Agence spatiale israélienne au ministère de l’Innovation, des Sciences et de la Technologie.

Le Congrès international d’astronautique (International Astronautical Congress, IAC) est un rendez-vous annuel (deux fois le Congrès a eu lieu à Jérusalem) des acteurs de la discipline spatiale. Les israéliens ont toujours été actifs lors de cet évènement, au point d’organiser deux Congrès à Jérusalem..

LE PLUS. Le Congrès est organisé par la Fédération internationale d’astronautique, avec le soutien de l’Académie internationale d’astronautique et de l’Institut international de droit spatial (IISL) et l’une des sociétés nationales membres de l’IAF. Il se déroule généralement fin septembre ou début octobre. Il se compose de séances plénières, de conférences et de réunions. L’IAC réunit les chefs d’agence et les cadres supérieurs des agences spatiales du monde.

À la fin de la Seconde Guerre mondiale, les États-Unis et l’Union soviétique avaient des visions du monde politiques différentes et concurrentes. Alors que la Guerre froide commençait à prendre forme, les communications entre les deux pays devenaient moins fréquentes. Les deux pays se sont concentrés sur la réalisation de la supériorité militaire sur l’autre.

Six ans après la mise en place du rideau de fer, la Fédération internationale d’astronautique (IAF) a été formée par des scientifiques de toute l’Europe dans le domaine de la recherche spatiale afin de collaborer à nouveau. Pendant les années de la course à l’espace, l’IAF était l’un des rares forums où les membres de l’Europe de l’Est et de l’Ouest pouvaient se rencontrer lors des Congrès internationaux annuels d’astronautique.

Partager :