Partager :

Le Likoud a baptisé ses rassemblement électoraux « Bibiba » qui signifie en hébreu « Bibi arrive »

Les accessoires font partie intégrante du répertoire de Benjamin Netanyahou lors de ses apparitions publiques, qu’il s’agisse de bombes dessinées aux Nations unies ou d’un mur de CD et de classeurs censés avoir été saisis en Iran par des agents du Mossad.

L’ancien Premier ministre, réputé pour son sens de la mise en scène, s’est lancé dans la campagne électorale avec une nouvelle astuce : le « Bibibus », un véhicule blindé inspiré de la fameuse papamobile. En homme politique chevronné, M. Netanyahou utilise le Bibibus pour attirer un électorat fatigué.

Lors d’un rassemblement dans la ville de Beersheva, M. Netanyahou s’est adressé à une foule d’environ 200 personnes sur un podium installé à l’arrière de son véhicule.

Le « Bibibus » sert avant tout de scène à l’ancien Premier ministre. Le Likoud a fait la promotion de ces rassemblements « mobiles », les baptisant « Bibiba » qui signifie en hébreu « Bibi arrive ».

Le Likoud affirme que le véhicule et sa vitre pare-balles ont été adoptés pour se conformer aux mesures de sécurité exigées par le service de sécurité intérieure du Shin Bet.

Israël tiendra le 1er novembre ses cinquièmes élections législatives en trois ans et demi, dans la foulée de la dissolution du Parlement le 30 juin.

Ayant notamment perdu sa majorité, la coalition hétéroclite ayant succédé un an plus tôt à Benyamin Netanyahou avait choisi de provoquer elle-même la dissolution de la Knesset (Parlement) et ainsi convoquer un nouveau scrutin, prévu le 1er novembre.

M. Netanyahou, le plus pérenne des Premiers ministres de l’histoire israélienne, mise sur une victoire de son parti, le Likoud, et ses alliés de la droite religieuse, afin de s’imposer à nouveau à la tête du gouvernement israélien à l’issue des nouvelles élections, bien qu’il ne semble pas qu’il puisse obtenir une majorité selon les derniers sondages.

  • SOURCES ET COPYRIGHTS. I24NEWS.
Partager :