Partager :

Les services français de l’intérieur intéressés par les technologies de l’israélien Cognyte.

Le ministère français de l’intérieur s’intéresse aux outils de renseignement humain (HUMINT) virtuels, à savoir la création et la gestion d’avatars sur les darknets. Il évalue pour cela les produits de l’entreprise israélienne Cognyte, spin-off du leader du cyber-renseignement Verint. (SOURCES. intelligenceonline.fr)
LE PLUS.

OSINT est l’abréviation d’Open Source Intelligence et décrit la collecte systématique d’informations à partir de différentes sources librement disponibles (principalement sur le web) afin d’obtenir, par l’analyse de ces informations, des renseignements exploitables sur une personne ou une entreprise. Il fait partie du cycle du renseignement qui comprend la collecte, l’analyse et la diffusion.

Le renseignement de source ouverte diffère du renseignement traditionnel en ce qu’il est collecté à partir de sources accessibles au public qui ne sont ni secrètes ni classifiées. Cela signifie que toute personne disposant d’une connexion Internet peut accéder à ces informations. Dans le cas des méthodes OSINT, les informations ne sont pas collectées par des moyens illégaux, ce qui signifie qu’en principe, aucune conséquence juridique n’est à craindre de leur utilisation.

L’utilisation de l’OSINT présente de nombreux avantages. Il est souvent plus opportun et plus précis que le renseignement traditionnel car il ne dépend pas d’une seule source. Il est également moins coûteux à collecter et à analyser.

Partager :