Partager :

Selon Forbes, malgré les crises qui ont secoué l’économie mondiale cette année, entre hausse de l’inflation et des taux d’intérêts, le prolongement des conséquences de la pandémie de coronavirus, les tensions géopolitiques particulièrement aiguës entre la Chine, la Russie et les États-Unis, la guerre en Ukraine ou encore la hausse du prix des matières premières, la richesse globale des 100 personnes les plus riches d’Israël a augmenté d’environ 10 % par rapport à l’année dernière.

Selon i24News : « Les 100 Israéliens les plus riches pèsent aujourd’hui environ 274 milliards de dollars, soit plus de la moitié du PIB du pays. Au cours des huit dernières années, la richesse des plus riches d’Israël a ainsi grimpé de 130 %.

Les différentes crises ont toutefois frappé de plein fouet le secteur de la high tech. Les milliardaires de la haute technologie, qui constituaient près de la moitié de la liste de Forbes l’année dernière, en représentent seulement un tiers cette année.

Ce phénomène s’explique notamment par la fin des taux d’intérêt à zéro pourcent, après plus d’une décennie de politiques expansionnistes et addictives. Les baisses des marchés boursiers se sont clairement manifestées dans la tarification des entreprises technologiques en particulier, qui ont bénéficié ces dernières années de valorisations gonflées et doivent maintenant subir le changement radical des sentiments des investisseurs ».

Partager :