Partager :

Le CERN, situé en Suisse, exploite le Grand collisionneur de hadrons, d’une valeur de 10 milliards de dollars, qui crée des collisions à haute énergie de particules subatomiques.

Israël est membre du CERN depuis 2013. Il s’agissait du premier membre à part entière non européen, et il reste le seul à ce jour.

Israël a rejoint l’organisation en tant qu’observateur en 1991, et des dizaines de scientifiques israéliens ont pris part à divers projets de recherche associés à l’organisation, notamment la découverte du boson de Higgs, connu sous le nom de « particule de Dieu », en 2012.

Israël possède une longue tradition de recherche en physique des particules expérimentale et théorique. Le pays a pris activement part à l’expérience OPAL au LEP, dans le cadre d’un accord l’engageant à apporter des fonds pour soutenir les scientifiques israéliens travaillant au CERN et à fournir des équipements au Laboratoire.

Israël participe aujourd’hui activement à l’expérience ATLAS, ainsi qu’aux expériences ALPHACOMPASS et ISOLDE. Depuis plusieurs dizaines d’années, des physiciens théoriciens israéliens contribuent de manière importante aux recherches du CERN. Israël a également participé au déploiement de la Grille de calcul mondiale pour le LHC et exploite un centre de calcul de niveau 2.

Partager :