Partager :

Le grand rabbin de France Haïm Korsia, testé positif au Covid-19, ne pourra se rendre en Algérie aux côtés d’Emmanuel Macron. Contacté ce jeudi matin par Radio J, Haim Korsia : « J’ai été testé positif, il n’y a eu aucune pression. Le président m’a invité et l’Algérie, qui voulait que je sois là, a délivré mon visa. Il n’y a aucun problème ».    

Contacté ce jeudi matin par Radio J, Haim Korsia a tenu à dissiper la polémique. « J’ai été testé positif, il n’y a eu aucune pression. Le président m’a invité et l’Algérie, qui voulait que je sois là, a délivré mon visa. Il n’y a aucun problème », a-t-il déclaré.

Haïm Korsia, devait faire partie de la délégation qui accompagne Emmanuel Macron ce jeudi pour une visite officielle de trois jours en Algérie. Sur les réseaux sociaux, la présence de Haïm Korsia à la délégation avait aussi déclenché des torrents d’insultes antisémites.

« Haïm Korsia n’est pas la bienvenue en #Algérie. Les sioniste d’Israël ont envoyé ce rabin (larbin d’Israël) avec Macron pour salir notre image et faire croire que l’Algérie soutient l’apartheid israélien », a notamment écrit un internaute. « Haim Korsia ne vient pas en tant que Rabbin ou Français d’Algérie mais en tant que soutien de la politique expansionniste du régime d’apartheid sioniste ! », a écrit un autre.

Pour Haim Korsia ce voyage fait appel « à l’intelligence collective » pour faire confiance « aux peuples ». « Je reçois des centaines de messages de soutien pour retrouver les couleurs, les odeurs et les lumières de l’Algérie ». Le Grand Rabbin espère « que les juifs pourront pèleriner comme ceux du Maroc et de la Tunisie ».

LE PLUS. Haïm Korsia, né le à Lyon, est ancien aumônier en chef du culte israélite des armées, aumônier de l’École polytechnique depuis 2005, administrateur du Souvenir français et ancien membre du Comité consultatif national d’éthique. Il est élu grand-rabbin de France le pour sept ans et réélu le pour un nouveau mandat de sept ans.

Issu d’une famille séfarade venue d’Algérie, il est le fils d’André Korsia originaire d’Oran (rabbin dans la région parisienne), et d’une mère née à Tlemcen. Né à Lyon, il grandit à Meaux (Seine-et-Marne) puis dans une tour de la banlieue parisienne. Haïm Korsia est père de trois enfants avec son épouse Stéphanie (également mère de deux enfants d’un premier mariage).

Partager :