Partager :

Le Bureau central des statistiques en Israël a publié des données générales qui montrent des changements significatifs concernant le mariage et la vie amoureuse des Israéliens.

Selon les chiffres, chez les Juifs, depuis 2020, un homme se marie en moyenne à 26,8 ans, contre 25,2 ans pour une femme. Chez les non-religieux, les hommes se marient à 28,9 ans et les femmes à 27 ans en moyenne.

« C’est une diminution de l’âge par rapport à 2019, mais si on remonte quelques années en arrière, c’est une augmentation spectaculaire », explique Danny Peled, directeur associé chez Stardom Ventures. En 1977 par exemple, les hommes se mariaient à 25 ans et les femmes à 21,8 ans.

Des différences s’observent également en fonction du lieu d’habitation des citoyens. Le pourcentage d’hommes et de femmes célibataires âgés de 25 à 29 ans est le plus faible du pays dans la ville religieuse de Bnei Brak, avec 19,1 % pour les hommes et 13,8 % pour les femmes.

Sans surprise, Tel-Aviv compte le plus de célibataires, avec 88,7 % chez les hommes et 80,6 % chez les femmes.

Dans le reste du monde, on constate également une augmentation de l’âge moyen pour le mariage. Aux États-Unis, il est de 29,8 ans pour les hommes et de 28 ans pour les femmes (en 2019), tandis qu’au Royaume-Uni il est de 31,8 ans pour les hommes et de 30,1 ans pour les femmes (en 2017). En Estonie, les jeunes se marient en moyenne à 35 ans.

En 2020, une baisse de 19% des mariages a été enregistrée en Israël.

Selon un sondage réalisé par Danny Peled, les Israéliens se rencontrent majoritairement grâce à des présentations familiales ou par le biais du travail (60%), puis sur des applications à 21.7%, sur les réseaux sociaux à 13% et enfin, dans les soirées ou dans des bars à 5%.

SOURCES ET COPYRIGHTS. I24NEWS.
Partager :