Partager :

La start-up israélienne de technologie alimentaire Remilk a levé des fonds à hauteur de 120 millions de dollars (106.3 millions d’euros) au cours d’un tour de financement mené par la société de capital-risque basée à Tel Aviv et New York, Hanaco Ventures.

Spécialisée dans le développement de lait et produits laitiers végétaliens, Remilk a notamment bénéficié d’investissements de la part de Rage Capital, une société américaine de capital-risque spécialisée dans les entreprises de technologie alimentaire et du géant alimentaire israélien Tnuva.

Fondée en 2019, Remilk produit des protéines de lait au travers d’un processus de fermentation qui permet de les rendre chimiquement identiques à ceux de lait provenant d’une vache.

« Le résultat final est 100% identique à du « vrai » lait, sauf que le nôtre est garanti sans lactose, sans cholestérol, hormones de croissance ou antibiotiques », déclarent Aviv Wolff et Ori Cohavi, les co-fondateurs de l’entreprise.

Les deux entrepreneurs ont réussi ce tour de force en cartographiant la composition chimique du lait de vache, afin d’évaluer les proportions exactes de gras, de sucre et de lactose, ce qu’il leur a permis de constater que les protéines étaient l’ingrédient clé qui permettait d’obtenir le goût recherché.

C’est en recréant chimiquement ces protéines que Remilk obtient du lait et des produits laitiers végétaliens.

SOURCES I24NEWS. COPYRIGHTS.
Partager :