Partager :

La hiérarchie sur le lieu de travail : les Israéliens ne se sentent pas très cloisonnés par les hiérarchies organisationnelles (comprendre, ici le boss bien que ton boss, est ton égal en tant qu’humain).

Si l’atmosphère dans la plupart des entreprises reste très professionnelle, elle n’en demeure pas moins agréable et sympathique à un niveau interpersonnel. Ici les hiérarchies rigides, comme on les connaît aux Etats-Unis ou en Europe, ne sont pas du tout la norme.

Comme dans toute entreprise, il y a une structure hiérarchique, mais il n’est pas anormal qu’un nouvel employé puisse communiquer directement et librement avec un supérieur.

Lors de réunions de travail, chacun a le droit, et est même invité à exprimer ses sentiments et son opinion sur les sujets présentés, si bien que les réunions prennent généralement la tournure de discussions ouvertes, voire très ouvertes (entendre brouhaha ou “balagan” en hébreu).

En résumé, les communications “non officielles” sont largement encouragées et la bureaucratie n’a que peu d’emprise sur l’employé landa lorsqu’il veut toucher un supérieur.

Je voudrais conclure en partageant cette citation de Joey Leyden du Time Magazine:

Les Israéliens ont une perception du temps, de l’espace et des valeurs extrêmement  différentes de celles des Américains. D’ailleurs, les Israéliens voient les Américains comme peu authentiques et trop formalistes, quand en réalité il ne s’agit que de règles liées au respect d’autrui.

Quant aux Américains, ils pensent que les Israéliens sont arrogants et grossiers  alors qu’en réalité ils sont directs et honnêtes.

Israël est un petit pays dont la population est une grande famille. Au sein d’une famille, chaque membre se sent libre d’être direct et honnête comme il l’entend.


Traduit et adapté librement de ” 5 Tips on What to Expect when Working with Israelis” par Leah Sherman Kish

SOURCES ET COPYRIGHTS. //rootsisrael.com

Partager :