Partager :

L’immigration vers Israël en provenance d’Ukraine et de Russie a triplé pendant la période qui a suivi l’invasion de l’Ukraine par la Russie en février, révèle mercredi le Bureau central des statistiques (CBS).

Dans des chiffres publiés aujourd’hui, le CBS indique qu’au cours des six premiers mois de 2022, 35.295 immigrants se sont installés en Israël.

Entre le 24 février – date à laquelle la Russie a envahi l’Ukraine – et le 31 juillet, 12.175 immigrants sont arrivés d’Ukraine et 18.891 de Russie. CBS indique que ce chiffre marque une augmentation de 318% par rapport à la même période en 2019, où 2.651 immigrants sont arrivés d’Ukraine et 7.123 de Russie.

Au cours de cette période, 63% des immigrants en provenance d’Ukraine étaient des femmes, et seulement 37% étaient des hommes – puisque la plupart des hommes ukrainiens en âge de se battre étaient interdits de quitter le pays, précise le Bureau central des statistiques.

« Une explosion des chiffres »

Contacté par i24NEWS, Ygal Palmor, porte-parole de l’Agence juive, un organisme semi-gouvernemental chargé de l’Alyah et de l’immigration en Israël, confirme en effet une « explosion » des chiffres.

« Nous avions connu à l’Agence juive une hausse considérable des chiffres de l’alyah de Russie au cours de ces deux dernières années, mais avec ce qui se passe depuis le début de la guerre en Ukraine, les chiffres ont explosé » a-t-il déclaré.

« Il y a beaucoup de Juifs ukrainiens qui sont arrivés en tant que réfugiés, laissant tout derrière eux, nous en comptons presque 13.000. En revanche, on se s’attendait pas à une telle explosion de l’alyah de Russie depuis le début de la guerre », a-t-il affirmé en précisant que l’Etat hébreu avait accueilli environ 20.000 Juifs russes.

« Ce sont des chiffres que personne n’a vu venir. Cette population est très nombreuse et et continue de venir, on verra quel chiffre on atteindra à la fin de l’année », a-t-il conclu.

SOURCES ET COPYRIGHTS. I24NEWS.

Partager :